Police nationale: nouveau fusil d’assaut HK-G36; arrêtez de critiquer

BACLisez d’abord l’article de France info:

Les fusils d’assaut HK G36 que la Brigade anti-criminalité (BAC) de Paris a reçu en début de semaine tirent de travers lorsqu’ils sont utilisés en rafale, selon des rapports d’expertises, rapporte France Bleu 107.1 ce jeudi.

Ces nouvelles armes, capables de tirer 750 balles à la minute et jusqu’à 500 mètres, ont été livrées pour faire le poids face aux tirs de Kalachnikov des terroristes.

 Or, ces fusils ont été au cœur d’une polémique l’année dernière en Allemagne, où ils sont fabriqués. Plusieurs rapports d’expertises remis au ministère allemand de la Défense ont fait état du même problème : en cas de tirs en rafale, l’arme tire de travers et a tendance à surchauffer. Les fusils ont donc finalement été retirés de l’armée allemande.

Contacté, le ministère français de l’Intérieur n’a pas souhaité réagir. La police nationale reconnaît de son côté que ces armes n’ont pas vocation à tirer en rafale, mais au coup par coup.

Source: http://www.franceinfo.fr/fil-info/article/les-nouveaux-fusils-de-la-bac-de-paris-tirent-de-travers-en-rafale-selon-des-rapports-d-expertises-771263

Commentaire: Remettons les choses en perspectives: Le HK-G36 est une arme qui a été utilisé par les soldats allemands depuis plus de dix. En 2012, un rapport de la « Bundeswehr » révèle que dans les conditions particulières de combat en Afghanistan et en tir par rafale, le canon de l’arme surchauffe et perd en précision au-delà de 200 mètres de distance. (Variation de l’ordre de 50 cm)

Reprenons les éléments à l’origine point par point :

– L’environnement : Afghanistan; Nous avons du mal à croire que les journalistes puissent penser que les périodes de canicule en Provence puissent égaler celle d’Afghanistan.

– Le tir par rafale : La police nationale privilégie le tir au coup par coup car le tir en rafale est plus difficile à contrôler (effet arrosoir garantie)

Nous ne pensons pas que police nationale a l’intention d’encourager ses personnels à engager le tir contre des groupes terroristes à des distances de plus de 200 mètres, à moins que certain journalistes pensent tout à coup que les conditions de légitime défense sont réunis à une telle distance. (Imaginer un échange de tirs à 200 mètres de distance en milieu urbain, une folie simple).

– La distance : Pour les journalistes qui ont vu une arme uniquement en regardant “24 heures”, une cible à 200 mètres ressemble à une chiure de mouche. A ces distances il faut penser que la déviation de la balle peut être due à des éléments extérieurs tels que le vent, la pression atmosphérique, etc. et pas uniquement la chaleur du canon. De plus, le HK-G36 est l’arme idéale en milieu clôt (assaut sur un bâtiment, nettoyage d’un complexe souterrain,) il est peu encombrant, équipé de visée laser ou IR, les services spécialisés ne tirent pas à 200m avec.

Cette arme aidera parfaitement les personnels de la BAC dans leur mission de protection à condition que les formations suivent…mais ça, c’est une autre histoire.

L’équipe Hashtagistan
Vidéo YouTube:  Test HK G36: https://www.youtube.com/watch?v=jTt8TsqIcoc