Barkhane: Saisie de drogue en plein Sahara

armee-de-terreEn avril, des légionnaires du 2e Régiment Étranger de Parachutistes (REP) avaient été engagés dans un opération aéroportée vers la passe de Salvador, dans le nord du Niger. Par la suite, ils avaient été rejoints par un détachement du 1er Régiment de Hussards Parachutistes (RHP) et une trentaine de militaires nigériens, venus de Madama, où la force Barkhane a installé une base avancée. Le bilan de cette mission avait été relativement maigre, avec la découverte de 25 fûts d’essence vides et l’arrestation de 3 membres présumés d’un groupe armé terroriste.

Mais l’opération Kounama 3, effectuées dans les mêmes conditions, a été plus fructueuse. Ainsi, comme le mois précédent, une compagnie du 2e REP a été parachutée dans la nuit du 9 au 10 mai dans les environs de la passe de Salvador, afin de « privilégier la surprise », explique l’État-major des armées (EMA). Les légionnaires ont ensuite été rejoints par une colonnes du 1er RHP et de soldats nigériens.

Quelques jours plus tard, à un point de contrôle établi au sud de la passe de Salvador par les militaires français et nigériens, deux pick-up roulant à vive allure ont tenté de forcer le passage avant d’ouvrir le feu. La riposte a été immédiate : 3 des occupants des véhicules ont été tués tandis que les trois autres ont été faits prisonniers.

La fouille des véhicules effectuée à l’issue de cet accrochage a permis de saisir 1,5 tonne de drogue (du cannabis), des armes de guerre, dont des fusils mitrailleurs de type PKM et des 2 AK-47 Kalachnikov, ainsi que des moyens de communication (lesquels devraient être bavards…).

La passe de Salvador est un carrefour stratégique situé à la frontière de la Libye et de l’Algérie. C’est pourquoi elle est empruntée par les groupes jihadistes qui, réfugiés dans le sud libyen, se rendent dans le nord du Mali. Depuis le lancement de l’opération Barkhane, le 1er août 2014, les forces françaises ont déjà intercepté et détruit plusieurs convois.

Auteur: Laurent Lagneau
Source: http://www.opex360.com/2015/05/19/la-force-barkhane-saisi-15-tonne-de-drogue-dans-le-nord-du-niger/