Russie: Attaques DDoS en hausse de 178% en 2013

CyberAttaqueLe nombre d’attaques informatiques contre les sites publics et privés russes a augmenté de 178% en 2013, contre 15% par an en moyenne les années précédentes, a annoncé lundi le site Digit.ru citant un rapport de l’Association russe pour les innovations et le développement des technologies de l’information (NAIRIT).

Selon le rapport consacré à la sécurité informatique des sites de l’infrastructure russe, les pertes de l’économie russe dues aux tentatives d’attaques informatiques a dépassé 1.300 milliards de roubles (près de 26 mds EUR) en 2013.

“Ces derniers temps, le paradigme des opérations militaires a changé. Les armes conventionnelles cèdent leur place aux armes informatiques. Nous devons prendre des mesures urgentes pour empêcher de telles attaques, en créant avant tout des moyens efficaces de protection de l’infrastructure informatique russe. La Russie a une grande expérience de conception et d’exploitation des systèmes de l’information, de développement des technologies de la sécurité informationnelle. Il faut élargir cette expérience à l’échelle du pays”, a déclaré Olga Ouskova, présidence de NAIRIT.

Les experts de l’Association NAIRIT ont mené leur étude avec le concours de chercheurs de l’Institut d’analyse systémique de l’Académie des sciences de Russie et  de l’Institut russe pour la modernisation sociale et économique. Ils ont présenté le rapport à la commission de la Douma (chambre basse du parlement russe) pour le développement des systèmes informatiques.

Le site du ministère russe des Affaires étrangères a été bloqué samedi dernier suite à une nouvelle attaque informatique. Le 14 mars, plusieurs sites officiels russes dont ceux du président Vladimir Poutine, de la Banque centrale de Russie et du ministère russe des Affaires étrangères, ainsi que le site du service d’actualités en ligne Lenta.ru ont été la cible d’attaques par déni de service (DDoS).

En mars, les sites internet de médias russes – la Première chaîne de télévision, la chaîne RT, le site d’actualités en ligne LifeNews, le quotidien Rossiïskaïa Gazeta et le holding médiatique VGTRK – ont aussi été victimes d’attaques informatiques de type DDoS. Les médias concernés expliquent les attaques par leur politique éditoriale concernant les événements en Ukraine.

Auteur: Ria Novosti
Source: http://fr.ria.ru/defense/20140324/200801337.html