Attention aux escroqueries par faux ordres de virements !

France DrapeauLa préfecture de la Somme rappelle à la vigilance concernant le risque d’escroquerie par faux ordre de virement et signale quelques règles de prudence et de prévention aux entreprises, commerces et particuliers.

En période de fin d’année, les as de la cybercriminalité utilisent des faux ordres de virement bancaire pour arnaquer les entreprises, les commerces et le grand public. En 2011 ce type d’escroquerie a causé un préjudice de 200 millions d’euros a près de 200 sociétés. Des arnaques qui interviennent souvent lorsque les dirigeants sont absents et notamment en période de vacances signale les services de la préfecture.

Des escrocs de plus en plus astucieux :

La généralisation du paiement en ligne dans le quotidien des personnes a accentué les risques d’escroquerie bancaire. Les escrocs agissent par “phishing”, ils envoient un faux ordre de virement, sous l’appui de fausse signature ou de faux documents, les criminels sollicitent un virement d’une somme relativement importante vers une banque située à l’étranger.

Voici quelques recommandations pour éviter d’être abusé :  

– Sensibiliser les personnes qui ont le pouvoir de réaliser un virement bancaire.
– Informer l’ensemble des salariés sur les dangers de la cybercriminalité. Il est important de rappeler de ne pas livrer sur les réseaux sociaux des informations qui pourraient être utilisées contre l’entreprise, tels que des coordonnées personnelles, le planning des dirigeants  ou encore tout document présentant la signature d’un membre de la direction ou le cachet de l’entreprise, etc…
– Instaurer ou renforcer la procédure de vérification des paiements nationaux ou internationaux, par un système de signatures multiples par exemple. Il existe des logiciels qui bloquent toute opération qui n’aurait pas reçue une contre-signature. Il faut éviter toutes procédures orales.
– Vérifier l’adresse mail du donneur d’ordre. Éviter d’utilser le bouton “répondre” et saisir l’adresse mail du correspondant. Les escrocs se servent souvent des webmails, mail.com ou gmx (Global Message eXchange, anciennement caramail).
Attention également aux numéros de téléphone et fax qui demandent un ordre de virement bancaire.

Que faire en cas d’escroquerie : 

-Faire opposition au virement au sein de l’établissement bancaire concerné afin de bloquer le transfert de fonds.
-Si le virement s’est fait à l’étranger, mandater un avocat sur le lieu de destination du virement bancaire frauduleux pour faire opposition au tranferts des fonds par une procédure de saisie conservatoire.
– Déposer plainte auprès de la gendarmerie ou de la police du lieu de commission de l’infraction.
– Faire procéder à une enquête interne pour constituer un dossier complet sur la fraude permettant de comprendre son déroulement.

Auteur: Halima Najibi

Source: http://picardie.france3.fr/2013/12/24/picardie-attention-aux-escroqueries-par-faux-ordres-de-virements-383653.html